Bonjour et bienvenue sur ce site

Les femmes constituent un peu plus de la moitié de la population. Si l’égalité est légalement acquise dans les faits, elle n’est pas encore possible pour toutes les femmes. C’est pourquoi nous poursuivons les efforts nécessaires (nos missions et priorités) pour y arriver.

Les changements institutionnels et structurels ont amené le Conseil National des Femmes Belges,  à se scinder en Conseil des Femmes Francophones de Belgique-CFFB  et en Nederlandstalige Vrouwenraad.  Le CFFB est présent au Fédéral, en Communauté française, c’est-à-dire en Région Wallonne et en Région Bruxelles-Capitale, afin d’agir là où se prennent les décisions, là où se font les choix de société qui nous engagent pour l’avenir. 

Le CFFB est une coupole d’associations féminines  mais représente également des membres individuel(le)s qui participent  à nos réunions à Bruxelles  et de manière décentralisée en province dans nos sections.

Par ce site et notre newsletter, nous voulons vous informer de nos objectifs, avis et actions.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour une société plus égalitaire ! Lisez notre Charte d'adhésion.

devenir_membre

Nouvelles

  • Nouvelles femmes de paix à l'honneur

    La plateforme 1325, le Conseil des Femmes Francophones de Belgique et le Vrouwenraad ont ,ce 5 décembre au Sénat, mis à l'honneur 17 nouvelles femmes de paix. Une cérémonie qui s'inscrit dans les commémorations de la Première guerre mondiale.

    Les femmes de paix sont des femmes belges ou des femmes vivant en Belgique, qui apportent une contribution significative à la construction ou au maintien de la paix. La Résolution 1325 de l'ONU nous invite à reconnaître et à encourager les femmes à être présentes dans les négociations de paix. Seule une participation égale entre femmes et hommes, nous conduira à une paix et à un développement durable.

    L'une des composantes de notre campagne « La force des femmes, une chance pour la paix » est la célébration des femmes de paix. Aujourd'hui c'est la quatrième fois que nous l'organisons. La liste des femmes nominées a ainsi franchi le cap des 80 personnes.

    «La paix comprend beaucoup plus que l'absence de la violence et de la violence armée. Construire la paix est une mission permanente. Investir dans l'empowerment des femmes, les renforcer au niveau individuel ou par les associations de femmes, est un élément essentiel de ce processus. C'est ce que font nos lauréates, chacune à sa façon.» dixit Viviane Teitelbaum, Présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique.

    Pour une présentation plus détaillée des 17 femmes de paix.

     
  • Viols et violences sexuelles : les actes du colloque

    Grâce à l'appui de la Ministre de la Santé COCOF (mandat 2014), Céline Fremault, nous avons organisé en mai 2014, un  "colloque - formation" sur les viols et violences sexuelles en collaboration avec la Fédération laïque des Centres de Planning familial et l'Université des Femmes. Cette journée avait pour but de mieux informer les professionnel-le-s de la santé sur les mécanismes et les conséquences psychotraumatiques des violences; de faire des propositions afin d'élaborer une véritable éthique des soins à apporter aux victimes. Et proposer des pistes pour améliorer la qualité des soins et la formation des professionnel-le-s de la santé, pour faire en sorte qu'une victime puisse s'inscrire, rapidement et sans frais, dans un protocole de soins établi.Connaître le parcours d'une victime de violences sexuelles permet sans doute de mieux l'accompagner, c'est pourquoi nous avons inclus des schémas récapitulatifs qui cherchent à visualiser notamment les circuits empruntés par les victimes.

    De plus, les expertes françaises présentes au colloque nous ont donnét des pistes de compréhension, de décryptage du vécu traumatique des personnes victimes à travers les mécanismes de mémoire traumatique et de décorporalisation.

    Télécharger
    Commander la brochure f.dessart@cffb.be 02/229 38 21

     
  • Les victimes de viol n'osent toujours pas parler

     viol nu siteC'est le constat tristement banal, mais alarmant, qui a poussé la journaliste Valérie Gillioz et la photographe Mathilde Troussard à partir à la rencontre de ces victimes. Leur but : comprendre les mécanismes de culpabilisation dont elles sont prisonnières.
    Deux articles présentent leur projet documentaire ce mois ci « Viol : pourquoi la chape de plomb » dans le psychologies magazine Belgique et « Des maux aux mots » dans la revue 24h01, en kiosque à partir du 20 novembre 2014.

     

     
  • Groupe d'alerte du CFFB : #stopausexismepartout

    Comme nous, vous en avez assez des représentations stéréotypées des femmes dans les médias, les journaux, les publicités ? Vous avez envie de contribuer et de dénoncer les représentations dégradantes des femmes et participer ainsi à un projet de société plus égalitaire ?

    Un exemple dans l'actualité récente vient nous interpeller immédiatement avec les propos de Me Magnée sur les droits supposés des hommes face au sexe de leur ex-compagne, propos qui font l'apologie du viol !

    Le CFFB a décidé de créer un groupe d'alerte afin de réagir et dénoncer toutes les représentations stéréotypées indignes, irrespectueuses et humiliantes des femmes.

    Lire la suite...  
  • L'Iran, les femmes et la liberté 

    La question de la liberté des femmes reste une question essentielle, en Belgique comme en Iran. Lors de ce Happening, nous nous sommes familiarisées avec la vie des femmes en Iran et avec quelques-unes de leurs revendications.  Le fait que malgré les restrictions et les contraintes, elles continuent à se battre avec détermination, nous a donné du courage et cela nous a amené également à nous interroger sur ce que nous faisons de nos libertés, ici, en Belgique. 
    La soirée éait riche en émotion et en partage, et a été parsemée de musique, de photos et de vidéos.

    Interview de Mohammad Tangestani avec Mesdames Nasrin Sotoudeh (Lauréate du prix Sakharov du Parlement européen) et Masih Alinejad (journaliste et administratrice de la page « Libertés en catimini »), présentée ce 26 septembre 2014, à Bruxelles, lors du happening intitulé « L'Iran, les femmes et la liberté », animé par Concetta Difrancesco et Azita Rahimpoor, en partenariat avec le Conseil des femmes francophones de Belgique.

     

     
Voir toutes les nouvelles