Bonjour et bienvenue sur ce site

Les femmes constituent un peu plus de la moitié de la population. Si l’égalité est légalement acquise dans les faits, elle n’est pas encore possible pour toutes les femmes. C’est pourquoi nous poursuivons les efforts nécessaires (nos missions et priorités) pour y arriver.

Les changements institutionnels et structurels ont amené le Conseil National des Femmes Belges,  à se scinder en Conseil des Femmes Francophones de Belgique-CFFB  et en Nederlandstalige Vrouwenraad.  Le CFFB est présent au Fédéral, en Communauté française, c’est-à-dire en Région Wallonne et en Région Bruxelles-Capitale, afin d’agir là où se prennent les décisions, là où se font les choix de société qui nous engagent pour l’avenir. 

Le CFFB est une coupole d’associations féminines  mais représente également des membres individuel(le)s qui participent  à nos réunions à Bruxelles  et de manière décentralisée en province dans nos sections.

Par ce site et notre newsletter, nous voulons vous informer de nos objectifs, avis et actions.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour une société plus égalitaire ! Lisez notre Charte d'adhésion.

devenir_membre

Nouvelles

  •  OBR 2015 site

     

    Faisons battre le Cœur de l'Europe pour une société sans violence

    One Billion Rising est une initiative mondiale lancée par V-Day, qui a pour but de mobiliser un milliard de personnes dans le monde le jour de la Saint-Valentin. Au travers de la musique et de la danse, petits et grands sont invités à dénoncer avec force et solidarité, au-delà des frontières, les violences exercées sur les femmes et les filles.

    Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé, 1 femme sur 3 sera victime de violences au cours de sa vie dans le monde d'aujourd'hui - ce qui signifie plus d'1 milliard de femmes sur la planète qui seront touchées par la violence à un moment donné au cours de leur vie. C'est pourquoi nous vous demandons de vous MOBILISER.
    COMMENT ?
    En nous rejoignant avec nos partenaires le 14 février de 14h à 16h à Bruxelles, devant la Gare Centrale, Place de l'Europe.
    Nous vous proposons de danser ensemble. Vous pouvez nous proposer votre propre danse et musique. Contactez-nous alors pour nous transmettre votre musique.
    Si vous n'avez pas d'idées, voici quelques propositions :
    * Break the chain : http://www.onebillionrising.org/resources/music-video-resource-page/
    * Rise up, stand up : https://www.youtube.com/watch?v=i3RFUU-HujU&list=UUBog3qeEek9hKFzWGNl1TXQ

    Cette année, nous souhaiterions donner un petit coup de jeune à la mobilisation. Nous comptons sur vous pour répondre à cet appel !

    Faites-nous savoir si vous voulez participer à ce rassemblement ou contactez-nous pour plus d'info: f.dessart@cffb.be 
    tél : . 02 229 38 21.

     

     

     
  • JUMP 2015- Comment profiter du plus grand marché au monde et du pouvoir grandissant des femmes dans le business ?

    Participez au plus grand événement consacré à l'égalité professionnelle et à la carrière des femmes !

    Le Forum JUMP 2015 a lieu le 5 mars à Bruxelles(Campus Vlerick Business School - Métro Rogier) et a pour thème : «"The FemaleEconomy : Comment profiter du plus grand marché au monde et du pouvoir grandissant des femmes dans le business ?".

    Prenez part aux ateliers pratiques et stand-ups visionnaires et profitez des nombreuses opportunités de networking !

    Inscription et programme complet : www.jumpforum.be

    Contactez JUMP pour pouvoir bénéficier du tarif préférentiel réservé à nos membres.

     
  • CP de la diaspora congolaise - Bonne gouvernance et représentation des femmes congolaises 

    Ce communiqué fait suite à la publication du Gouvernement de cohésion nationale intervenue le 07 décembre 2014 tout en appuyant la déclaration du 09 décembre dernier des femmes réunies au sein du Cadre permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO).
    La République Démocratique du Congo a inscrit la parité à l'article 14 de la Constitution de la Troisième République de 2006. Elle a également marqué son adhésion aux différents protocoles et textes internationaux sur le genre notamment la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF) du 17 octobre 1986, le Protocole de la SADC sur le genre et le développement du 11 décembre 2007, le protocole à la Charte africaine des droits de l'Homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique ratifié le 09 juin 2008 ; la Résolution 1325 des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité du 31 octobre 2000.
    Par ailleurs, le Chef de l'Etat a affirmé à plusieurs reprises sa volonté d'intégrer les femmes congolaises aux différents niveaux de prise de décision.
    Force est de constater que plus de 9 ans après l'adoption de la Constitution, la représentation des femmes dans les différents gouvernements qui se sont succédés oscillent entre 10 et 16 %. Dans le gouvernement actuel, la représentation des femmes est de 14,6 %.
    Dans le classement mondial, la République Démocratique du Congo est située à la 119ème place avec une moyenne de 8 % de femmes au Parlement. Les efforts entrepris jusqu'ici restent en-deçà des attentes.

    Afin de sortir de cette impasse, les femmes congolaises de Belgique demandent au Gouvernement congolais :
    de rectifier cette sous-représentation féminine au sein du Gouvernement en intégrant des femmes capables dans la gestion du pays :

    • de soutenir une formation politique permanente des femmes et des hommes dans une vision nouvelle pour la relève du pays
    • de soutenir structurellement les associations de femmes et de jeunes filles sur le terrain pour garantir l'égalité des chances
    • d'encourager les partis politiques et la société civile à aligner des candidatures féminines lors des élections 2015 et 2016
    • de lancer une campagne d'éducation civique et d'assurer la sécurité des femmes afin de les encourager à voter massivement lors des élections 2015 et 2016
    • de mettre à l'agenda une Charte de "GENRE" et inviter toutes les forces politiques et de la société civile d'y adhérer afin de respecter la parité
    • de prendre des dispositions pour permettre le vote des Congolais de l'étranger
    • de créer au sein du Ministère des congolais de l'étranger une représentation de femmes congolaises de l'étranger afin de favoriser leur participation aux politiques concernant les femmes

     

    Lire la suite...  
  • Nouvelles femmes de paix à l'honneur

    La plateforme 1325, le Conseil des Femmes Francophones de Belgique et le Vrouwenraad ont ,ce 5 décembre au Sénat, mis à l'honneur 17 nouvelles femmes de paix. Une cérémonie qui s'inscrit dans les commémorations de la Première guerre mondiale.

    Les femmes de paix sont des femmes belges ou des femmes vivant en Belgique, qui apportent une contribution significative à la construction ou au maintien de la paix. La Résolution 1325 de l'ONU nous invite à reconnaître et à encourager les femmes à être présentes dans les négociations de paix. Seule une participation égale entre femmes et hommes, nous conduira à une paix et à un développement durable.

    L'une des composantes de notre campagne « La force des femmes, une chance pour la paix » est la célébration des femmes de paix. Aujourd'hui c'est la quatrième fois que nous l'organisons. La liste des femmes nominées a ainsi franchi le cap des 80 personnes.

    «La paix comprend beaucoup plus que l'absence de la violence et de la violence armée. Construire la paix est une mission permanente. Investir dans l'empowerment des femmes, les renforcer au niveau individuel ou par les associations de femmes, est un élément essentiel de ce processus. C'est ce que font nos lauréates, chacune à sa façon.» dixit Viviane Teitelbaum, Présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique.

    Pour une présentation plus détaillée des 17 femmes de paix.

     
  • Viols et violences sexuelles : les actes du colloque

    Grâce à l'appui de la Ministre de la Santé COCOF (mandat 2014), Céline Fremault, nous avons organisé en mai 2014, un  "colloque - formation" sur les viols et violences sexuelles en collaboration avec la Fédération laïque des Centres de Planning familial et l'Université des Femmes. Cette journée avait pour but de mieux informer les professionnel-le-s de la santé sur les mécanismes et les conséquences psychotraumatiques des violences; de faire des propositions afin d'élaborer une véritable éthique des soins à apporter aux victimes. Et proposer des pistes pour améliorer la qualité des soins et la formation des professionnel-le-s de la santé, pour faire en sorte qu'une victime puisse s'inscrire, rapidement et sans frais, dans un protocole de soins établi.Connaître le parcours d'une victime de violences sexuelles permet sans doute de mieux l'accompagner, c'est pourquoi nous avons inclus des schémas récapitulatifs qui cherchent à visualiser notamment les circuits empruntés par les victimes.

    De plus, les expertes françaises présentes au colloque nous ont donnét des pistes de compréhension, de décryptage du vécu traumatique des personnes victimes à travers les mécanismes de mémoire traumatique et de décorporalisation.

    Télécharger
    Commander la brochure f.dessart@cffb.be 02/229 38 21

     
Voir toutes les nouvelles