Appel à participer à une étude pour comprendre certains impacts du second confinement

La Secrétaire d’État à l’Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité, Sarah Schlitz, commande auprès de l’Université de Gand une étude pour mesurer les impacts des mesures relatives au
coronavirus sur le stress, les relations sociales et la violence
intrafamiliale en Belgique. Une telle étude avait déjà été menée lors du premier confinement et les résultats ne faisaient que confirmer l’expérience des plateformes de soutien aux victimes : une forte augmentation des violences.

Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique vous invite tout d’abord à consulter le communiqué de presse du cabinet de la Secrétaire d’Etat Schlitz  en cliquant ici.

Dans un second temps, nous vous invitons à participer à cette étude en suivant le lien ci-dessous. Votre participation est totalement anonyme, l’enquête est adressée à tous-tes les habitant-e-s de Belgique agé-e-s de 16 ans ou plus et ne devrait prendre que 15 à 20 minutes à être complétée.

https://icrh.qualtrics.com/jfe/form/SV_5yDuCMkFxSyfRel