Communiqué de presse de Nawal Ben Hamou : Lutte contre les mariages forcés

Lutte contre les mariages forcés : une brochure d’information mise à la disposition des communes

Les mariages forcés sont malheureusement une réalité en Belgique. Les informations qui remontent des acteurs de terrain – à savoir les associations, la police ou les services d’aide aux victimes – nous rappellent que la vigilance doit rester de mise pour les professionnels en contact avec les victimes potentielles de mariages forcés.

« Les services communaux qui sont en contact quotidien avec leurs administrés peuvent jouer un rôle décisif dans la prévention de ces mariages, en détectant les victimes potentielles et en mettant à disposition de ces victimes les bonnes informations et les personnes de contact qui les aideront à trouver les ressources et le soutien nécessaires pour y échapper. Les agents de l’Etat civil en particulier ont un rôle important à jouer en première ligne : lors de la déclaration de mariage auprès de la commune » précise la secrétaire d’État à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou.

Une première initiative a donc été mise sur pied dans le cadre du Plan bruxellois de lutte contre les violences faites aux femmes : des formations ont été dispensées aux agents de l’Etat civil sur le thème « Mariages forcés : entretiens administratifs et impact du langage du corps ».

Aujourd’hui, c’est une brochure de sensibilisation et d’information « Mon mariage, mon choix ! » qui est mise à la disposition des administrations communales.

« D’autres services communaux peuvent également jouer un rôle en transmettant, de façon discrète, les informations utiles à ces jeunes filles. Je pense notamment aux services de prévention, aux services de la jeunesse, de la population, mais aussi au personnel des écoles communales, aux commissariats de police, aux maisons de jeunes…. Le but étant de mobiliser un maximum de professionnels qui peuvent déceler les signaux d’alerte et donner aux victimes potentielles les clés pour agir » précise encore Nawal Ben Hamou.

La brochure est actuellement disponible en version française et néerlandaise. Afin de toucher le plus grand nombre de jeunes filles, elle sera traduite en 16 autres langues qui ont été sélectionnées en fonction de la réalité que rencontrent les professionnels de terrain.

 

Annaïk de Voghel

Porte-parole

Cabinet de Nawal Ben Hamou

Secrétaire d’Etat au Logement et à l’Egalité des chances